LUDES

Aller en bas

LUDES

Message  Admin le Jeu 3 Juil - 12:06


Deux vues de ce château n'existant plus aujourd'hui :


La Cour d'Honneur


Remarquez la Chapelle, à gauche

avatar
Admin
Admin

Messages : 1832
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 51
Localisation : Reims - Marne - France

Voir le profil de l'utilisateur http://patrimoine51.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: LUDES

Message  Admin le Jeu 9 Mai - 22:22








avatar
Admin
Admin

Messages : 1832
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 51
Localisation : Reims - Marne - France

Voir le profil de l'utilisateur http://patrimoine51.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: LUDES

Message  Admin le Jeu 9 Mai - 22:22






avatar
Admin
Admin

Messages : 1832
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 51
Localisation : Reims - Marne - France

Voir le profil de l'utilisateur http://patrimoine51.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: LUDES

Message  Admin le Sam 24 Fév - 5:52

Admin a écrit:

Deux vues de ce château n'existant plus aujourd'hui :


La Cour d'Honneur


Remarquez la Chapelle, à gauche


Voici ce qu'en raconte Marcel-René Malette sur Facebook :

"La vie éphémère du château de Ludes, propriété de Monsieur François Abelé, négociant en champagne

Il existait autrefois dans le village de Ludes une ancienne maison, située dans un des angles du croisement formé par la rue du Marc (aujourd'hui rue Nationale) et de la route de Mailly. C'était un grand bâtiment rectangulaire, élevé d'un étage, avec dix ouvertures en façade. Son toit, à forte pente était couvert de tuiles plates, avec une ligne de faîtage en plomb ornée de deux épis. De ce toit émergeaient sur les flancs de solides cheminées de pierre qui s'élevaient jusqu'au niveau du faîte, et deux lucarnes qui éclairaient le grenier. On accédait à cette maison par un escalier de pierre, garni de deux rampes en fer forgé. L'ensemble était plaisant, il est difficile de le dater, mais il semble avoir été construit au XVIIIe siècle.

Le 23 août 1844 Joseph-Alexandre Loubat, qui en était le propriétaire, la vendit à François-Joseph-Charles Abelé pour la somme de 35.000 francs. Ce dernier était fils d'un conseiller à la Cour de Cassation et neveu de Monsieur Antoine de Muller-Ruinart, propriétaire d'une des plus anciennes maisons de Champagne, chez qui il vint s'initier à la fabrication et au commerce des vins de Champagne.

Devenu associé de son oncle, il épousa le 14 septembre 1841, sa cousine Lucie de Muller et désirant voler de ses propres ailes, il fondait quelques mois plus tard, à Épernay, sa propre maison de champagne «Abelé de Muller». Très vite, les bâtiments qu'il possédait à Épernay s'avérèrent insuffisant, d’où l'achat de la maison précédemment citée à Monsieur Loubat. Sise en pleine montagne de Reims cette maison se prêtait parfaitement à l'usage qu'il comptait en faire...

Il transporta de suite une grande partie de son activité commerciale dans sa nouvelle propriété, y fit creuser des caves pour 300,000 bouteilles et moins d'un an après toutes s'y trouvent concentrée. Parallèlement il construit des bâtiments commerciaux et transforme la maison. Il y installe une chapelle que le cardinal Gousse archevêque de Reims reconnaît le 16 novembre, 1860 et dans laquelle 1a messe peut être célébrée chaque jour de l'année.

Ayant concentré toutes ses activités à Ludes, François Abelé vendit en 1872 au champagne Mercier les caves et les bâtiments qu'il possédait à Épernay, ainsi que le château Pékin où il résidait une partie de l'année.

C'est alors qu'il décida d'aborder la dernière tranche des travaux qu'il avait entrepris. Il fit démolir sa maison d'habitation et construire à la place un château de style renaissance qui fut pendant près de 80 ans un des ornement du village de Ludes. La construction en fut rapide, puisqu'en 1874 le gros œuvre était terminé et l'année suivant François Abelé et sa famille s'y installait...

On pouvait penser qu'enfin installé dans sa nouvelle demeure François Abelé allait couler des jours heureux au milieu de ses enfants, mais moins d'un an après son installation (16 juillet 1876) ce grand bâtisseur était enlevé prématurément par une crise cardiaque.

Ses enfants continuèrent pendant trois ans le négoce de leur père à Ludes, puis se résolurent à le transporter à Reims. Le 28 février 1880, la propriété qui avait été achetée 35 ans auparavant était vendue à Louis-Auguste-Florence Luling, propriétaire à Reims

Les années passèrent, les propriétaires se succédèrent, il y eut les deux guerres et il servit d'hôpital de tri lors de la grande guerre, 15000 gazés y transitèrent. Puis en 1940 il fut occupé par les soldats britanniques de la Royal Air Force. A ceci il convient d'ajouté l'incurie du dernier propriétaire... Successivement tourelles et clochetons disparurent. Ce qui avait été une maison vivante et joyeuse va devenir une ruine qui sera vendue pour être démolie. Boiseries et cheminées feront alors la fortune des antiquaires avant que la pioche des démolisseurs n'accomplisse son œuvre.

Sa chapelle pendant plusieurs années servira d'église paroissiale après les destructions de la guerre 1914-1918, puis l'autel sera transporté à l'église de Francheville-sur-Moivre. La plupart des vitraux furent déposés et restaurés par un maître verrier et sont maintenant bien mis en valeur dans les caves de la maison Canardl-Duchêne.

Triste destin que celui de ce château qui l'année suivant sa construction verra mourir son bâtisseur, sera vendu ensuite par les enfants de ce dernier à une famille qui ne l'habitera jamais, et enfin sera démoli en 1955. Il aura vécu 80 ans... C'est peu pour un château..."


avatar
Admin
Admin

Messages : 1832
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 51
Localisation : Reims - Marne - France

Voir le profil de l'utilisateur http://patrimoine51.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: LUDES

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum