Le Maquis de CHAMPLAT & la Tragédie de la Ferme de CHANTEREINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Maquis de CHAMPLAT & la Tragédie de la Ferme de CHANTEREINE

Message  Admin le Mer 15 Sep - 18:42


Souvenir et émotion au Maquis de CHAMPLAT


Roger Cousin, Pierre Alves et Eugène Bourin se souviennent de ce terrible combat.

dans L'Union du Mardi 26 Août 2008 :

« Ils étaient venus en patriotes, jeunes et moins jeunes, résistants, prisonniers de guerre, évadés, réfractaires du STO se regrouper dans cette ferme de Chantereine afin de participer à une libération imminente de la région ». Président du comité du maquis de Champlat, Roger Cousin s'est remémoré ce malheureux combat du 28 août 1944 à l'occasion des cérémonies du 64e anniversaire.
Pas moins de vingt drapeaux étaient présents autour des élus locaux et de Cormontreuil, des anciens combattants et de nombreux participants. Parmi eux, outre Roger Cousin, Pierre Alves, Pierre Tarillon et Eugène Bourin, se souviennent eux aussi de cette attaque.
Tout comme Juliette, qui est venue spécialement de Guise. « J'avais douze ans à l'époque et j'étais chez le maire, M. Pierlot, lorsque les Allemands ont attaqué ». « Vers 13 heures, ce jour-là, deux automitrailleuses allemandes dévalèrent le raidillon menant à la ferme et attaquèrent les partisans. Mais devant la présence des blindés, ceux-ci décrochèrent pour atteindre le bois d'Eclisse en terrain découvert… Cette attaque éclair fit onze morts et six blessés » se souvient M. Cousin avant d'ajouter « le lendemain, 29 août, nous retrouvions notre liberté, la région était libérée ». C'est donc avec beaucoup d'émotion que s'est déroulée cette cérémonie au cours de laquelle ont été déposées des gerbes (Maquis de Champlat, Souvenir français et commune de Chaumuzy) et où l'on a pu entendre la Marseillaise ou le chant des partisans.
Président de la section UNC de Cormontreuil, Claude Viéville a également eu une pensée pour les dix militaires tués en Afghanistan. Après cette commémoration célébrée au monument érigé à cette occasion, tous se sont retrouvés au sein de la ferme où se sont déroulés les combats grâce à la volonté de tous de conserver en l'état cet édifice. Sur place, une Kubelwagen de 1943 et un Dodge sur lequel étaient exposées des munitions de l'époque, réveillaient de nouveaux souvenirs.


avatar
Admin
Admin

Messages : 1792
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 49
Localisation : Reims - Marne - France

Voir le profil de l'utilisateur http://patrimoine51.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Maquis de CHAMPLAT & la Tragédie de la Ferme de CHANTEREINE

Message  Admin le Mer 15 Sep - 18:54


Rendez-vous au Maquis de CHANTEREINE


La ferme du Maquis de Chantereine, où se sont déroulés les combats, est restée en l'état.

dans L'Union du Mercredi 19 Août 2009 :

Le 28 août 1944, à la veille de la libération de Reims, un affrontement entre Allemands et maquisards faisait onze morts et six blessés parmi les 116 défenseurs français dans la ferme de Chantereine. C'est ainsi que, chaque année, a lieu une cérémonie du souvenir en cet endroit isolé au milieu des champs, entre les petites communes de Champlat et Boujacourt et où un monument a été érigé à cette occasion.
Aussi, ce dimanche 23 août aura lieu à 10 h 30 à la ferme de Chantereine la cérémonie du 65e anniversaire des combats du maquis. Parmi les onze morts et neuf blessés, figure Philippe Coutiez, un enfant de Cormontreuil.
Le comité UNC de Cormontreuil ainsi que celui du Maquis de Chantereine invitent la population à participer à cette manifestation. Le départ est fixé à 9 h 30. Rendez-vous est donné à 9 h 15 devant la mairie de Cormontreuil afin de se grouper dans les voitures (économies d'énergie oblige).


avatar
Admin
Admin

Messages : 1792
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 49
Localisation : Reims - Marne - France

Voir le profil de l'utilisateur http://patrimoine51.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Maquis de CHAMPLAT & la Tragédie de la Ferme de CHANTEREINE

Message  Admin le Mer 15 Sep - 18:58


Champlat-et-Boujacourt / Maquis de Chantereine.
Emouvant hommage au Président


dans L'Union du Mardi 25 Août 2009 :

Nichée entre les petites communes de Champlat et Boujacourt, la ferme de Chantereine est devenue un lieu de souvenir et de recueillement.
C'est ici que, le 28 août 1944, vers 13 heures, deux automitrailleuses allemandes dévalèrent le raidillon menant à la ferme et attaquèrent les partisans. Mais devant la présence des blindés, ceux-ci décrochèrent pour atteindre le bois d'Eclisse en terrain découvert… Cette attaque éclair fit onze morts et six blessés parmi les 116 défenseurs français. Parmi les morts, Philippe Coutiez, jeune Cormontreuillois, avait 17 ans.
Comme chaque année, a eu lieu dimanche une émouvante cérémonie à laquelle ont participé de nombreuses personnes dont les représentants des communes de Chambrecy, Chaumuzy, Champlat, Jonquery,
La Neuville-aux-Larris « ainsi qu'une trentaine de Cormontreuillois dont le maire Jean Marx » a tenu à souligner le président des anciens combattants de cette commune, Claude Viéville.
Un grand absent toutefois : Roger Cousin, président du « Maquis de Chantereine » décédé la semaine passée et principal artisan de cette cérémonie. Un hommage lui était alors rendu au moment de la minute de silence. Pas moins de 25 drapeaux entouraient le monument où une gerbe était déposée par l'adjointe au maire de Chaumuzy, avant l'appel des morts et les sonneries d'usage enregistrées.
Tous se dirigeaient alors vers la ferme où ont eu lieu les combats. Son propriétaire, M. Huiban, âgé de 13 ans à l'époque, tient à la conserver en l'état « en souvenir des gens qui se sont battus et qui sont tombés ici ».
Parmi les participants, cinq anciens, qui ont échappé à cette tuerie : Pierre Tarillon, porte-drapeau du Maquis de Chantereine, Eugène Bourin, Pierre Alvès, André Patis et Jean Truc. Tous se souviennent de ces durs moments.
« J'ai couru jusqu'au bois pour me cacher et j'entendais les balles siffler autour de moi » se rappelle Eugène Bourin. Un bois d'où il n'est sorti que le lendemain matin. « Pendant la nuit, les Américains étaient arrivés. Nous étions libérés… »


avatar
Admin
Admin

Messages : 1792
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 49
Localisation : Reims - Marne - France

Voir le profil de l'utilisateur http://patrimoine51.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Maquis de CHAMPLAT & la Tragédie de la Ferme de CHANTEREINE

Message  Admin le Mer 15 Sep - 22:43


66e Anniversaire des combats ce dimanche
Souvenir au Maquis de CHANTEREINE



La ferme du Maquis de Chantereine où se sont déroulés les combats.

dans L'Union du samedi 21 Août 2010
(ressemble "étrangement" à l'article du 19 Août 2009 Exclamation ) :

Le 28 août 1944, à la veille de la libération de Reims, un affrontement entre Allemands et maquisards faisait onze morts et six blessés parmi les 116 défenseurs français dans la ferme de Chantereine. C'est ainsi que, chaque année a lieu une cérémonie du souvenir en cet endroit isolé au milieu des champs, entre les petites communes de Champlat et Boujacourt et où un monument a été érigé à cette occasion.
Aussi, ce dimanche 22 août aura lieu à 10 h 30 à la ferme de Chantereine la cérémonie du 66e anniversaire des combats du maquis. Parmi les onze morts et neuf blessés figure Philippe Coutiez, un enfant de Cormontreuil.
Le comité UNC de Cormontreuil ainsi que celui du Maquis de Chantereine invitent la population à participer à cette manifestation. Le départ est fixé à 9 h 30. Rendez-vous est donné à 9 h 15 devant la mairie de Cormontreuil afin de se grouper dans les voitures (économies d'énergie oblige).


avatar
Admin
Admin

Messages : 1792
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 49
Localisation : Reims - Marne - France

Voir le profil de l'utilisateur http://patrimoine51.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Maquis de CHAMPLAT & la Tragédie de la Ferme de CHANTEREINE

Message  Admin le Mer 15 Sep - 23:05


Maquis de CHANTEREINE
Une cérémonie perturbée par l'orage



Douze drapeaux autour du monument rénové.

dans L'Union du Mardi 24 Août 2010 :

« Une petite ferme au fond d'un vallon… Un nom plein de poésie et de gaîté. » Nouveau président du comité du Maquis de Chantereine après le décès de Roger Cousin, Michel Voisin a rappelé l'histoire de cette « tragédie qui a marqué la mémoire et le cœur des résistants de cette région ».
Mais il avait fallu du courage et des efforts aux participants pour accéder à cette petite ferme isolée au bas de ce vallon, dimanche matin.
La faute à un violent orage qui s'est invité, quelques minutes avant, réduisant les chemins de terre en véritable bourbier où se sont enlisées, l'une après l'autre les voitures, obligeant chacun à se rendre à pied, dans la gadoue, jusqu'à la stèle.
Certains, tel le maire de Cormontreuil, ont pu y accéder grâce aux navettes effectuées par M. Patis, qui avait équipé son tracteur d'une palette à champagne dans laquelle pouvaient prendre place plusieurs personnes.
Tandis que le tonnerre résonnait au loin et que les éclairs zébraient le ciel, les cérémonies militaires se sont succédé en présence de douze drapeaux et des personnalités locales et de Cormontreuil.
Mais aussi Pierre Tarillon, Pierre Alves ou André Patis, trois des cinq derniers survivants. Jean-Marc Devavry quant à lui, assurait les sonneries avec son bugle.
« Le canard a les pattes jaunes »
Ce message du 25 août 1944 en direction de la centaine Davoust qui comprenait 120 hommes donnait le départ de l'opération de parachutage de containers, rappelait alors Michel Voisin. Celle-ci devait avoir lieu autour de la ferme de Chantereine, propriété de Raymond Huiban, résistant de la première heure.
Et le président d'évoquer la bataille menée avec l'ennemi le lundi 28 août.
« Pris sous les rafales des mitrailleuses et des tirs d'un tank sur la route de Chaumuzy, des maquisards, avec bravoure, ripostèrent avec leurs fusils mitrailleurs, permettant à leurs camarades de gagner le bois d'Eclisse. » Mais cette attaque fit 11 morts et 6 blessés.
C'est avec émotion que M. Voisin relatait ce fait de guerre puisque Philippe Coutiez, jeune Cormontreuillois de 17 ans était tombé sous les balles.
Après avoir évoqué la mémoire de ces résistants, un hommage était rendu à Roger Cousin, lui-même membre de ce maquis, qui présidait ce comité depuis 1995. Outre les remerciements aux communes de Champlat et Boujacourt, ainsi que Chaumuzy, qui permettent de perpétuer le souvenir, M. Voisin a souligné l'effort réalisé par les Pompes funèbres champenoises qui ont rénové gracieusement le monument en redorant l'ensemble des inscriptions, dont le nom des onze jeunes morts sur ce site.
En raison de la météo, c'est à la mairie de Champlat que tous étaient alors invités. Mais il fallait pour cela, remonter, toujours à pied, et sortir les voitures de la boue…


avatar
Admin
Admin

Messages : 1792
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 49
Localisation : Reims - Marne - France

Voir le profil de l'utilisateur http://patrimoine51.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Maquis de CHAMPLAT & la Tragédie de la Ferme de CHANTEREINE

Message  Admin le Jeu 16 Sep - 16:18


A la suite de ces différents articles, je me suis décidé à "rendre une petite visite" à la Ferme de CHANTEREINE, le 30 Août dernier...
En voici quelques vues :














avatar
Admin
Admin

Messages : 1792
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 49
Localisation : Reims - Marne - France

Voir le profil de l'utilisateur http://patrimoine51.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Maquis de CHAMPLAT & la Tragédie de la Ferme de CHANTEREINE

Message  Admin le Jeu 16 Sep - 16:23


Le Monument :











avatar
Admin
Admin

Messages : 1792
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 49
Localisation : Reims - Marne - France

Voir le profil de l'utilisateur http://patrimoine51.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Maquis de CHAMPLAT & la Tragédie de la Ferme de CHANTEREINE

Message  Admin le Sam 18 Sep - 19:16


Je viens de retrouver dans les archives de mon père ces articles (L'Union 2006) :



avatar
Admin
Admin

Messages : 1792
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 49
Localisation : Reims - Marne - France

Voir le profil de l'utilisateur http://patrimoine51.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Maquis de CHAMPLAT & la Tragédie de la Ferme de CHANTEREINE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum