Analyse : Hélicoptères Pescara, Laboratoire volant Oehmichen.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Analyse : Hélicoptères Pescara, Laboratoire volant Oehmichen.

Message  HelicoPescara le Dim 24 Oct - 22:29

Analyse non exhaustive des évènements des années 1923 et 1924 qui ont amené la presse à mettre en concurrences les appareils Oehmichen et Pescara.
Intéressant d’analyser les documents de l’époque du concours de 10000 FF pour hélicoptères organisé par l’Aéroclub de France officiellement après le premier mars 1923.
texte dans l’aérophile du 1er-15 avril 1923
« un prix de 10.000FF offert par l’Aéro-club de France sera attribué au premier hélicoptère monté qui aura franchi une distance en circuit fermé de 1 Km, à une hauteur au-dessus du sol d’au moins 1 m.
L’épreuve aura lieu en France continentale.
Elle est ouverte internationale, sauf aux concurrents appartenant à un pays ayant été en guerre avec la France, de 1914 à 1918.
Les conditions de l’épreuve prévoient la définition de la zone de départ qui est figurée par un cercle tracé sur le sol de 10 m de rayon ayant pour centre la projection du siège du pilote ; la hauteur d’évolution est contrôlée à l’aide d’un cordeau lesté d’un poids de 2 kg fixé en un point d’une verticale passant par le siège du pilote.
Le poteau sera fixé à 500 m du centre du cercle dans une direction indiquée par le concurrent ; l’appareil devra virer autour du poteau et revenir atterrir, sans aucune avarie, dans la zone de départ. »
Le 16 janvier 1924 la performance est de 1160 mètres et le magazine Time du 28 janvier 1924 célèbre ce nouveau record:
“The Marquis Pateras Pescara broke his own world’s records for helicopter flight by remaining in the air eight minutes 13 4/5 seconds while flying 1,160 meters—about two-thirds of a mile—in a vertical line. He will now try for the prize of the Aero Club of France, which requires a flight of 500 meters, with return and landing within a circle ten meters in diameter.”

M. E. Oehmichen raconte dans l’Aérophile du 1er au 15 mai 1924 qu’il ne respecta pas le règlement du concours car son terrain de 500 mètres était trop dangereux. Il réalisa un triangle au lieu d’un aller et retour devant le capitaine de marine Chollat.
Cet envoyé du STAé a certainement laissé un rapport qui détermina l’octroie du prix !
Les appareils en compétition sont très différents. Le laboratoire volant n°2 de M. E. Oehmichen ne trouve pas sa place dans la définition du mot hélicoptère inventé en 1861. confirmée par les Larousse de l’époque et par des travaux de laboratoires. L’hélicoptère coaxial Pescara 2F est souvent complété par l’adjectif « pur ».
Le 29 janvier 1924, le prix a été refusé au Marquis Pateras-Pescara ayant engagé sur un parcours défini par le concours, son appareil 2F (véritable hélicoptère) qui était muni du cordeau. Une rafale de vent au retour fit toucher la béquille. Le 18 avril 1924, il battit le record du monde de distance pour hélicoptère. (Enregistré par la F.A.I.)
Il est vrai que chacun pilotait son appareil. Seul le Pescara 2F était muni du premier manche à balai pour hélicoptère permettant de descendre en auto-rotation et réduire la vitesse de descente avant de toucher le sol en effectuant le coup de frein Pescara (inversion de l’incidence des ailes de la voilure). Le laboratoire volant disposait de 12 hélices réparties dans les directions à suivre. Seuls les "évolueurs" équipés de leur hélice étaient commandés par un levier qui était appelé manche à balai par son constructeur. Ce levier unique n’agissait que sur l’inclinaison des axes des "évolueurs". Le changement de direction des appareils était assuré pour le n°2 par la réaction du vent sur des volets, fourni par une hélice. Sur le 2F c’était bien à l’aide d’effet de gauchissement sur la voilure commandée par le manche à balai.
Ainsi mon devoir d’honorer mon père, argentin qui aimait vivre en France est accompli. Aux historiens de résoudre cette page qui démontre qu’il ne suffit pas d’être un génie de la mécanique pour se battre contre des moulins à vent. Mon père n’était pas hélas un compatriote de Don Quichotte et du Lt colonel Lamé.
"Rien n’est plus beau que la grandeur nécessaire"
avatar
HelicoPescara
Membre

Messages : 4
Date d'inscription : 24/10/2010
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pateras-Pescara.net et www.helicoptere-pescara.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse : Hélicoptères Pescara, Laboratoire volant Oehmichen.

Message  Admin le Dim 24 Oct - 22:35


Analyse exceptionnelle, un grand MERCI à toi : à peine arrivé, & tout de suite au TOP Very Happy
avatar
Admin
Admin

Messages : 1792
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 49
Localisation : Reims - Marne - France

Voir le profil de l'utilisateur http://patrimoine51.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse : Hélicoptères Pescara, Laboratoire volant Oehmichen.

Message  Admin le Mer 17 Nov - 0:23


Clotilde & Christian, un grand MERCI pour votre Site,
j'ai encore appris plein de choses très intéressantes, ce soir Very Happy

http://www.helicoptere-pescara.com/helicoptere-Pescara/

avatar
Admin
Admin

Messages : 1792
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 49
Localisation : Reims - Marne - France

Voir le profil de l'utilisateur http://patrimoine51.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Le Marquis Pateras-Pescara pionnier de l'Aéronautique 1911 à 1936

Message  HelicoPescara le Mer 17 Nov - 1:57

Merci pour votre accueil
Nous avons fait un autre site plus technique:
www.helicoptere-pescara.com
avatar
HelicoPescara
Membre

Messages : 4
Date d'inscription : 24/10/2010
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pateras-Pescara.net et www.helicoptere-pescara.com

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi n'est pas rétablie l'Histoire des Hélicoptères Pescara? Un argentin qui vécu en France.

Message  HelicoPescara le Ven 7 Oct - 17:44

Admin a écrit:

Analyse exceptionnelle, un grand MERCI à toi : à peine arrivé, & tout de suite au TOP Very Happy
Bonjour à tous.
Regrettable que le documentaire qui suit celui de Louis-Pascal Couvelaire sur ARTE samedi le 1/10/2011 à 21h 35 ne respecte pas l’histoire de l’Aéronautique. Mon père est argentin. Le gouvernement français convaincu par sa réalisation en 1919 d’un hélicoptère coaxial pur l’a fait venir à Issy-les-moulineaux pour construire plusieurs appareils. Dés le 16 janvier 1924, il parcourt avec son 2F 1160 mètres annoncera les agences de presse. C’est le premier kilomètre parcouru par un hélicoptère n’en déplaise aux raconteurs d’histoires. Le 18 avril 1924, mon père pilotant son 2F remportera le record du monde de distance pour hélicoptère enregistré par la F.A.I. à la demande de l’Aéroclub de France. M. Oehmichen sur son laboratoire volant n°2 ne put respecter le règlement du concours de 10000 fr décidé par l’Aéroclub de France en mars 1923 et pas en 1919 (film de M. Bégoin). M. Feldzer directeur du Musée montera dans un hélicoptère Pescara 3F de 1925 exposé sans sa voilure et annoncera que le Marquis de Pescara s’en retourna à ses voitures en 1924. Pourtant l’Aérophile entre autre relate des essais de l’hélicoptère Pescara 3F à Saint Raphaël en 1926 et l’Aéronautique de 1931 publie un article de l’ingénieur Pouit sur l’Hélicoptère 4S de 1930 à Barcelone. Je ne pensais pas qu’à notre époque il était possible de rencontrer des initiés sur l'aviation aussi mal informés sur l’Histoire Aéronautique en France. Je n’avais pas osé témoigner dans ce documentaire de peur de passer pour un raconteur d’histoire. Je n’ai jamais pu obtenir un droit de réponse d'ARTE et d'FR3 Bourgognes. Vous verrez mon père depuis la bénédiction de son appareil jusqu’en 1923. Il existe des films en 1924 tournés à Issy-Les-Moulineaux. Ce documentaire qui serait plutôt une fiction est proposé à des écoles pour informer les élèves sans une mise en garde du non respect entre autre des dates concernant certains événements.

Peu importe l’Histoire ! j'aurait pu témoigner dans le documentaire rediffusé sur ARTE le 1/10/2011 « Les incroyables machines volantes du professeur Oehmichen » à la demande de M. S. Bégoin pour figurer dans un média moderne au côté d’enfants de pionniers et de V.I.P. de l’Aéronautique qui racontent leurs versions pas toujours vérifiées. Christian Pateras- Pescara pense que les gens sérieux, apprécieront les films de l’actualité passée qui sont inclus dans des documentaires de journalistes voulant justifier leur thèse nombriliste et iront dans les encyclopédies pour vérifier les dires des raconteurs d’histoires. Il constate qu’ils rendent ²menteurs², malgré eux les utilisateurs de « science sans conscience n’est que ruine de l’âme » Il n’y a qu’à lire les écrits du professeur Oehmichen et de ne pas abandonner en route toute l’œuvre aéronautique du Marquis Pateras-Pescara.
avatar
HelicoPescara
Membre

Messages : 4
Date d'inscription : 24/10/2010
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pateras-Pescara.net et www.helicoptere-pescara.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse : Hélicoptères Pescara, Laboratoire volant Oehmichen.

Message  Admin le Ven 7 Oct - 21:06


Christian, stp, est-ce que tu pourrais quand même mettre le lien de ce documentaire Question
Ainsi, nous pourrons corriger avec les éléments que tu nous apportent Idea

avatar
Admin
Admin

Messages : 1792
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 49
Localisation : Reims - Marne - France

Voir le profil de l'utilisateur http://patrimoine51.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Analyse sur les travaux aéronautiques des scientifiques E. Oehmichen et Raoul Pateras-Pescara

Message  HelicoPescara le Ven 7 Oct - 23:48

Sur Google cherchez "Hélicoptère Oehmichen"
Plusieurs sites non exhautifs
-1) Les incroyables machines volantes du Professeur Oehmichen ...videos.arte.tv/.../les_incroyables_machines_volantes_du_professeur_ ...En cache
+1 publié par vous pour ce contenu Annuler
Une exploration passionnante des travaux d'Étienne Oehmichen qui fut le premier à réussir un vol en hélicoptère en 1924
-2) Les incroyables machines volantes du Professeur Oehmichen ...www.telleestmatele.com/article-les-incroyables-machines-volantes-du...En cache
+1 publié par vous pour ce contenu Annuler
il y a 6 jours – Une exploration passionnante des travaux d'Étienne Oehmichen, qui passa ... incroyable afin d'être les premiers à construire un hélicoptère. ...
-3)Téléventail - ARTE - Aventure Humaine - Les incroyables machines ...www.televentail.fr/?menu=email...name...oehmichen...En cache
+1 publié par vous pour ce contenu Annuler
Elles montrent les premiers balbutiements d'un étrange appareil, un des ancêtres de l'hélicoptère. Cette machine a été inventée par Étienne Oehmichen, ...
-4)Les incroyables machines volantes du Professeur Oehmichen Torrentwww.monova.org/.../Les_incroyables_machines_volantes_du_Profes...En cache
+1 publié par vous pour ce contenu Annuler. Ingénieur et bricoleur de génie, il fut le premier à réussir un vol en hélicoptère en 1924. Une exploration passionnante des travaux d'Étienne Oehmichen, ...
etc.
Il faut avoir vu le documentaire et être très documenté pour relever les erreurs faite sur l'Histoire. Une des premières erreurs est d'annoncer le concours de 10000 fr pour hélicoptère en 1919 alors que si vous allez dans les Aérophiles, consulter les bulletins officiels de l'Aéroclub de France,vous constaterez que c'est en mars 1923 que le concours fut lancé et qu'il y eut un réglement spécifiant un aller et retour de 500 mètres. Le film annonce que M. Oehmichen renporta les 10000 fr pour rembourser Peugeot.
Voir l'article n°114 2e trimestre 2010 dans Aérofrance.
avatar
HelicoPescara
Membre

Messages : 4
Date d'inscription : 24/10/2010
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pateras-Pescara.net et www.helicoptere-pescara.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse : Hélicoptères Pescara, Laboratoire volant Oehmichen.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum